Afficher le menu Masquer le menu

Les collections méconnues

Le musée possède des réserves importantes où sont conservés les fonds et les collections. Nous avons sélectionné quelques objets qui n’ont pas encore été présentés au public.

1 Les aquarelles d’Alain Bouldouyre

Le Musée de La Poste possède un ensemble de 300 aquarelles réalisées par Alain Bouldouyre entre 2009 et 2012 pour la direction de l’Enseigne de La Poste région Auvergne.

Ces aquarelles étaient destinées à illustrer l’agenda carnet de voyage « Voyage au pays de l’Enseigne ».

Illustrateur, dessinateur et tourdumondiste multirécidiviste, Alain est un passionné de concours. En 1965, il n’est pas encore majeur et remporte déjà celui du magazine Pilote, sur le thème dessinez vos vacances.

Le premier prix est un électrophone Teppaz qu’il coince sous son bras et part découvrir le monde. Ses pérégrinations solitaires débutent par un voyage en cargo direction New York – à l’époque le bout du monde – qu’il finance en dessinant pour le capitaine.

« J’adore tout ce qui fait partir la tête », nous confie ce grand enfant au talent de géant. En l’occurrence, pour Alain Bouldouyre, un crayon, un carnet, une boîte de peinture et un petit coin lui suffisent pour croquer la vie autour de lui.

Lire l’article du blog

JPEG - 67 ko
Relais Poste commerçant de Talizat (15)
Aquarelle Alain Bouldouyre 2010 © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 65.3 ko
Bureau de poste de Saignes, (15)
Aquarelle Alain Bouldouyre 2012 © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 56.5 ko
Agence postale communale de Boisset, (15)
Aquarelle Alain Bouldouyre 2012 © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 74.7 ko
Bureau de poste d’Aulnat, (63)
Aquarelle Alain Bouldouyre 2012 © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste

JPEG - 71.3 ko
Relais Poste commerçant de Jullianges, (43)
Aquarelle Alain Bouldouyre 2012 © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 71.7 ko
Agence postale communale des Anglards-de-Salers dans le Cantal
Aquarelle Alain Bouldouyre 2012 © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 57.3 ko
Agence postale communale d’Urcay, (03)
Aquarelle Alain Bouldouyre 2012 © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 62.3 ko
Agence postale communale de Saint-Romain-Lachalm (43)
Aquarelle Alain Bouldouyre 2012 © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 67.2 ko
Agence postale de St Vincent, (43)
Aquarelle Alain Bouldouyre 2012 © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 70.1 ko
Relais Poste commerçant de Vieillevie, (15)
Aquarelle Alain Bouldouyre 2012 © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 72.8 ko
Relais Poste commerçant de Saint-Urcize, (15)
Aquarelle Alain Bouldouyre 2012 © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste

2 Les enveloppes décorées du facteur Frédéric Pioche

Début du 20e siècle

L’art postal est une pratique ancienne puisqu’il apparaît dès l’invention de la carte postale en Autriche au XIX e et du timbre en 1848 pour la France. Il connait un essor dans les années 1900 – 1910 et obtient une reconnaissance dans les années 1960. Il consiste à décorer ou à créer un support qui sert à échanger des missives en utilisant n’importe quelle technique : gouache, encre, collage….. ; c’est un art libre qui n’a qu’une contrainte, l’oblitération postale du timbre qui valide l’envoi.

Frédéric Pioche, facteur à Paris est rattaché au bureau de poste boulevard de l’hôpital dans le 5e arrondissement.

Il est issu d’une famille demeurant à Sceaux et entretient une correspondance régulière avec un ami habitant 15, rue Florian à Sceaux.

Les cartes ou enveloppes sont ornées de paysages , de dessins anecdotiques et amusants. Le destinataire les a heureusement conservées et les a remises au Musée de La Poste.

JPEG - 724.8 ko
Enveloppe décorée du facteur Pioche
1907 © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 195.8 ko
Enveloppe décorée du facteur Pioche
1901 © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 581.8 ko
Carte postale décorée du facteur Pioche
1903 © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 803.2 ko
Enveloppe décorée du facteur Pioche
1905 © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste

JPEG - 599.1 ko
Carte postale décorée du facteur Pioche
1905 © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 830.1 ko
Enveloppe décorée du facteur Pioche
1906 © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 704.7 ko
Enveloppe décorée du facteur Pioche
1910 © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 7.4 Mo
Carte postale décorée du facteur Pioche
1905 © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 7.2 Mo
Carte postale décorée du facteur Pioche
1903 © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste

3 Les gouaches du facteur rural en 1950

Le Musée de La Poste possède une série de petites gouaches anonymes, réalisées sur panneau de contreplaqué dans les années 1950 ; elles représentent un facteur en tournée, entrant dans une cour de ferme, ou bien poussant sa bicyclette à la main.

Le terme « facteur » tient son origine du latin factum (facere  : celui qui fait) et apparaît au milieu du 17e siècle, au moment où le premier bureau de poste (Grande Poste) naît à Paris (1652) et où Renouard de Villayer met en place une première tentative de « Petite Poste », à savoir la collecte et la distribution de lettres dans Paris. C’est dans ce cadre urbain et parisien que le « facteur de lettres » fait ses premiers pas pour relever des boîtes aux lettres et distribuer les plis. Mais le système périclite au bout de trois ans.

Le facteur véhicule un nombre important de progrès. Il est tout terrain et adopte les moyens de locomotion les plus divers, modernes ou traditionnels : à pied, à vélo (dès 1893), sur des échasses (fin 19e siècle), à moto (entre-deux-guerres), en voiture (1952 dans les campagnes) ou sur un quad (2008), il accède partout, quelle que soit la topographie.

Il est le symbole d’un service nouveau rendu par l’État auprès des Français, celui de la distribution du courrier. Un jour sur deux (1830), puis quotidienne (1863), avant l’apparition du repos dominical (après 1919), la tournée est une institution, un sacerdoce lorsque le facteur devait parcourir environ une moyenne de 32 kilomètres chaque jour dans les campagnes jusqu’à la Première Guerre mondiale.

Extrait du dossier documentaire conçu par la Bibliothèque Historique des Postes et Télécommunications (BHPT), le Comité pour l’histoire de La Poste (CHP), le Service national des Archives de La Poste (SNA), la Fédération Nationale des Associations de personnel de La Poste et France Télécom pour la Recherche Historique (FNARH).

JPEG - 8.9 Mo
Petite gouache anonyme, réalisée sur panneau de contreplaqué dans les années 1950
Facteur en tournée, dans la campagne, aux abords du Grand-Fougeray © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 9.3 Mo
Petite gouache anonyme, réalisée sur panneau de contreplaqué dans les années 1950
Facteur en tournée, traversant la Place de la Mairie, au niveau des « Vieux Porches » © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste

JPEG - 8.1 Mo
Petite gouache anonyme, réalisée sur panneau de contreplaqué dans les années 1950
Facteur en tournée, poussant sa bicyclette, le long d’une rivière, à Paimpont (35). © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 8.4 Mo
Petite gouache anonyme, réalisée sur panneau de contreplaqué dans les années 1950
Facteur en uniforme, remettant, ou, recevant de l’argent d’une employée, ou, receveuse, dans un petit bureau de poste rural © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 9.5 Mo
Petite gouache anonyme, réalisée sur panneau de contreplaqué dans les années 1950
Facteur en tournée, entrant dans la ville de Montauban-de-Bretagne, par une porte fortifiée © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 9 Mo
Petite gouache anonyme, réalisée sur panneau de contreplaqué dans les années 1950
Facteur en tournée, remettant une lettre à une femme, se trouvant à la fenêtre de sa maison, dans une vieille rue du centre de Vitré © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste

4 Les poinçons

Au Musée de La Poste sont conservés plus de 20.000 poinçons de timbres-poste de France et des colonies.

Le poinçon original est une pièce en métal ou en bois, portant la gravure en creux, ou en relief, du timbre-poste, dans ses dimensions réelles. Il peut être multiplié de diverses façons afin de constituer l’unité d’impression.

Le graveur réalise son travail en creux, à l’envers. C’est donc l’encre située dans ces creux qui s’imprime sur le papier, tandis que le relief du poinçon donne le blanc.

L’artiste grave son dessin sur un bloc d’acier doux au moyen d’un burin. Le graveur utilise une loupe binoculaire, car la gravure est réalisée à la taille définitive ! Comme le dessin doit être gravé à l’envers, il est posé près d’un miroir Puis, ce bloc appelé poinçon original est durci dans un bain de cyanure à 900 degrés et refroidi brutalement. Ce procédé s’appelle la cémentation. On transfère ensuite le poinçon original à l’endroit sur une molette courbe en acier doux (par pression).

En savoir plus...

JPEG - 334 ko
Louis Le Vau
Souvenir philatélique Plaque gravée Decaris, Albert 1970 © ADAGP, Paris 2017 © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 956.8 ko
Fondation santé des étudiants de France
Plaque gravée Decaris, Albert © ADAGP, Paris 2017 © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 1 Mo
Année internationale de la Femme
Plaque gravée Decaris, Albert 1975 © ADAGP, Paris 2017 © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 1.1 Mo
Eglise de Brou
Plaque gravée Decaris, Albert 1976 © ADAGP, Paris 2017 © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés

JPEG - 922 ko
Airbus A 300
Plaque gravée Decaris, Albert 1973 © ADAGP, Paris 2017 © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 1.2 Mo
Maryse Hilsz et Hélène Boucher
Plaque gravée Decaris, Albert 1972 © ADAGP, Paris 2017 © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 988.3 ko
Europa 1973
Plaque gravée Decaris, Albert 1973 © ADAGP, Paris 2017 © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 976.6 ko
Saint Louis
Plaque gravée Decaris, Albert 1974 © ADAGP, Paris 2017 © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 183.5 ko
Colombe de la paix
Poinçon Daragnès, Jean-Gabriel 1934 © ADAGP, Paris 2017 © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 1 Mo
Le Havre, écluse François 1er
Plaque gravée Decaris, Albert 1973 © ADAGP, Paris 2017 © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 89.5 ko
La gravure
Molette Timbre-poste Decaris, Albert © ADAGP, Paris 2016 © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés

5 Les estampes

Parmi les collections du Musée de La Poste figurent les estampes. Nous vous en présentons ici quelques spécimens. Ce sont des gravures signées faisant partie d’un ouvrage d’art regroupant 24 gravures signées au crayon par des graveurs et dessinateurs de timbres-poste travaillant pour les PTT dans les années 50. Les gravures montrent les PTT d’après guerre entre tradition et modernité.

JPEG - 277.9 ko
La Poste en France au milieu du XXe siècle
Le redressage et le timbrage du courrier Estampe Serres, Raoul 1952 © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 274.8 ko
La Poste en France au milieu du XXe siècle
La cabine des chargements Estampe Piel, Jules 1952 © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 297 ko
La Poste en France au milieu du XXe siècle
La fermeture du courrier dans un bureau-gare Estampe Cottet, René 1952 © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 339.8 ko
La Poste en France au milieu du XXe siècle
Le train-poste Estampe Decaris, Albert 1952 © ADAGP, Paris 2017 © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 316.5 ko
La Poste en France au milieu du XXe siècle
La poste automobile rurale Estampe Gandon, Pierre 1952 © ADAGP, Paris 2017 © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés

JPEG - 295.7 ko
La Poste en France au milieu du XXe siècle
Le transport maritime Estampe Pheulpin, Jean-Paul 1952 © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 347.6 ko
La Poste en France au milieu du XXe siècle
Le transport par avion Estampe Serres, Raoul 1952 © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 318.4 ko
La Poste en France au milieu du XXe siècle
Les travaux d’ouverture Estampe Barlangue, Gabriel Antoine 1952 © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 327.9 ko
La Poste en France au milieu du XXe siècle
La distribution urbaine Estampe Lemagny 1952 © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 325 ko
La Poste en France au milieu du XXe siècle
Le centre de chèques postaux de Paris Estampe Cottet, René 1952 © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 269.4 ko
La Poste en France au milieu du XXe siècle
La Caisse Nationale d’Epargne Estampe Munier, Pierre 1952 © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés

6 Les peintures

Le Musée de La Poste possède une riche collection de peintures, lithographies, aquarelles, dessins... Nous vous présentons ici quelques œuvres conservées dans notre patrimoine.

JPEG - 922 ko
Diligence dans la neige
Malbranche, ou, Mallebranche, Louis-Claude 19e siècle (1re moitié) © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 665.2 ko
La malle-poste
Busson, Georges-Louis-Charles début du XXe © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 588.4 ko
Diligence au Relais
Anonyme 19e siècle © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 507.9 ko
Le passage
Potez 25 de l’Aéropostale franchissant la cordillère des Andes Prunier, Jame’s 2000, juin © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 626.4 ko
A la Cloche d’or
Aquarelle Busson, Georges-Louis-Charles 1926 © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 529.4 ko
Duc ou victoria attelé en poste
Frémond, André 20e siècle (1re moitié) © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés

JPEG - 693.2 ko
Portrait de Madame Irisson, née Jeanne Bourguignon
Monsieur de Ruben, copie d’un original [oeuvre de l’école de Boilly] 20e siècle © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 649.7 ko
Femme d’époque Ier Empire écrivant avec une plume
Anonyme Premier Empire (1804-1815) © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 479.4 ko
Porteuse de lettre en costume vendéen
Anonyme 20e siècle (1er quart) © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 1021.5 ko
Postillon à table
Miniature Anonyme 19e siècle (1re moitié) © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 622.8 ko
Portrait de femme tenant une lettre cachetée
Miniature sur ivoire Anonyme 18e siècle (4e quart) © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 601.6 ko
L’entrepreneur de messagerie de Vire
Le Brun 1767 © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés

7 Les cartes postales

Le Musée de La Poste conserve une collection extraordinaire de cartes postales. Il y en a pour tous les goûts : des amateurs d’histoire, aux passionnés d’histoire de l’art, aux collectionneurs et plus largement à chacun d’entre nous qui avons tous écrit un jour une carte postale de vacances.

JPEG - 533.6 ko
Voiture publique dans un village
Carte postale 20e siècle (1er quart)
© Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 532.3 ko
Meilleurs voeux
Carte postale 1907.
Cette carte représente trois jeunes femmes tenant l’une du houx, l’autre des chrysanthèmes et la troisième du raisin. Cela devait être des symboles porteurs d’un message pour la nouvelle année.
© Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 456.6 ko
Gardez moi votre coeur
Carte postale illustrée 1916. Ce type de carte postale illustrée utilisant la broderie et le tissu apparaît en France avant le premier conflit mondial (autour de 1907) et connaît une sorte de point culminant pendant la guerre constituant presque à lui seul un sous-genre de la carte postale patriotique. Il peut bien sûr diffuser les messages classiques d’amitié, d’amour, de chance comme n’importe quelle autre carte postale illustrée du temps. Les collectionneurs appellent ces cartes postales des CPB (cartes postales brodées) mais elles sont avant tout considérées comme des cartes « Fantaisie ». Les fantaisies ont recours à toutes sortes de techniques et matériaux. Ici on a recours exclusivement au tissu (gaze) brodé. Les deux pays qui utilisent et diffusent le plus ce type de carte fantaisie sont la France et la Grande Bretagne même si les premiers promoteurs des cartes postales tissées puis brodées sont les Autrichiens et les Allemands au tout début du siècle. On en rencontre même avec des légendes bilingues (anglais, français). En France les éditeurs de ces cartes ne manquent pas et répondent à la demande toujours plus nombreuse de nouveautés. La carte postale connaît, alors, son « âge d’or » en France et ce nouveau type rencontre un succès qui durera jusque dans les années 1930. Cette carte a été fabriquée et éditée par la Maison Cheinic à Paris (« MC Paris »)
© Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 718.1 ko
Carte postale illustrée à système
1924 Indique le jour et le mois à travers deux fenêtres dans la boîte aux lettres
© Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 401.1 ko
La Triple Alliance et la Triple-entente et ses alliés sur une balançoire à bascule, vers 1916
Première guerre mondiale 1914-1918
© Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 647.9 ko
Vue sur la Seine
20e siècle (1er quart) Carte postale qui représente d’un côté une vue de la Seine avec le Louvre et l’Académie française, de l’autre côté une représentation d’un facteur de ville avec sa boîte.
© Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés

JPEG - 558.6 ko
La journée de Suzette
Carte postale illustrée dite fantaisie mettant en scène une fillette qui vient d’écrire une carte postale et la met à la boîte. Carte issue d’une série intitulée « La journée de Suzette » ; début du 20è siècle.
© Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 371.8 ko
Bonne année
Carte postale 1908
© Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 528.4 ko
Après le baptême
20e siècle (1er quart) Auteur : Muller, A
© Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 674.7 ko
Portons gaiement l’as de carreau
Carte postale illustrée 1914 Date probable Ce type de carte « fantaisie » est assez répandu au début du 20è siècle, il prévoit dans l’illustration elle-même un emplacement pour l’affranchissement créant ainsi un effet visuel et humoristique. La carte montrant un « piou-piou » est un classique du genre
© Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 527.5 ko
Paris, courses à Auteuil
Carte postale illustrée par une photographie des tribunes du champ de courses à Auteuil recolorée. A droite il y a une illustration humoristique au premier plan un dessin d’un homme fauché et à l’arrière plan différentes expressions de visage des personnages sur les tribunes. Auteur : Malcuit, E. 20e siècle (1er quart)
© Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés

8 Les enveloppes illustrées du soldat Maurice Bernard

1939-1940

Prévoyante, l’administration des Postes rétablit pendant la Seconde guerre mondiale la franchise postale pour les militaires et fait imprimer des milliers de cartes postales portant l’estampille « FM » et dont certaines sont illustrées parfois sur le mode humoristique.

Ce que la Poste ne prévoit pas alors, c’est cette « drôle de guerre » où les soldats français se morfondent à garder les casemates de la ligne Maginot avec pour seule distraction les nombreuses tournées du théâtre aux armées…

L’un d’eux, le soldat Maurice Bernard, de la Réserve générale d’artillerie, écrit tous les jours à sa femme demeurant à Rennes.
Il a un joli coup de crayon et s’amuse à orner ses lettres (une quarantaine en tout) de similivignettes FM.

Les dessins retracent sur un mode humoristique sa vie au front dans les années 1939-1940 : le souvenir de la bien-aimée, les pluies, l’automne, le couvre-feu et la ville endormie, les corvées, la permission et les retrouvailles, la patrouille de nuit et ses angoisses, Noël et l’alcool qui permet d’oublier, le Nouvel An et la neige, etc.

JPEG - 508.9 ko
Enveloppe illustrée 10 novembre 1939
Le dessin montre le soldat assis auprès d’une jeune femme. Ils s’enlassent. Elle ferme les yeux. Pense-t-il à sa bien aîmée ? © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 11 ko
Dessin de la vignette en franchise militaire
© Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 501 ko
Enveloppe illustrée 14 novembre 1939
Le dessin montre le soldat de profil marchant contre le vent et la pluie. La couleur dominante bleue ainsi que le dessin de quelques feuilles vertes volantes indiquent le temps froid et pluvieux du mois de novembre. C’est l’automne. © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 9.3 ko
Dessin de la vignette en franchise militaire
© Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 491.2 ko
Enveloppe illustrée 16 novembre 1939
Le dessin montre le soldat courant derrière une femme sur fond rouge. Joie, bonheur et amour sont les sentiments transmis par l’auteur du dessin.
JPEG - 8.6 ko
Dessin de la vignette en franchise militaire
© Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 1.6 Mo
Enveloppe illustrée 8 mars 1940
Le dessin montre le soldat face à sa bien-aimée. Ils sont reliés à l’aide de masques respiratoires militaires. Les deux coeurs traversés d’une flèche indiquent l’amour qu’ils éprouvent l’un pour l’autre. L’amour pour la vie et la mort. © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 13 ko
Dessin de la vignette en franchise militaire
© Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste

JPEG - 16.1 ko
Dessin de la vignette en franchise militaire
© Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 512.7 ko
Enveloppe illustrée 1939, novembre 17
Le dessin montre le soldat le visage crispé, visiblement en colère. Tête baissée, il marche. Il s’agit sans doute d’un jour où il est « de corvée », car il tient un balai dans sa main.
JPEG - 12.9 ko
Dessin de la vignette en franchise militaire
© Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 473 ko
Enveloppe illustrée 20 novembre 1939
Le dessin montre le soldat vêtu de casque et uniforme militaire. Sa main tient un fil qui le relie à un canon. Il a le visage crispé, inquiet. C’est un artilleur car il est affecté à la Réserve générale d’artillerie.
JPEG - 11.6 ko
Dessin de la vignette en franchise militaire
© Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 473.6 ko
Enveloppe illustrée 1939
Le dessin montre le soldat, égrenant une fleur. Pense-t-il à sa bien aîmée ? Ou au nombre de jours qui lui restent sur le Front ?
JPEG - 10.3 ko
Dessin de la vignette en franchise militaire
© Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 491.3 ko
Enveloppe illustrée 25 novembre 1939
Le dessin montre le soldat rejoignant sa femme en plein vol. Les deux amoureux s’embrassent. Le soldat est en « permission de détente » et profite des joies familiales. Ce sont les retrouvailles.
JPEG - 11.9 ko
Dessin de la vignette en franchise militaire
© Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste
JPEG - 1.9 Mo
Enveloppe illustrée 1940, avril 05
Le dessin montre le soldat le visage du soldat de profil, germe de blé dans sa bouche. Il est souriant. Va t-il être démobilisé ? C’est la dernière lettre de la série
JPEG - 13.8 ko
Dessin de la vignette en franchise militaire
© Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste

9 Les modèles réduits

Pour le plaisir des grands et des petits...

JPEG - 598 ko
Voiture postale des années 1910-1920
Modèle réduit © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 877.6 ko
L’ambulant Paris-Marseille 1855
Modèle réduit de 7,20 m © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 2.5 Mo
Bureau ambulant de 1847
Modèle réduit © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 3.4 Mo
Bureau ambulant de Paris à Lyon 1860
Modèle réduit © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 2.2 Mo
Malle-poste effectuant la ligne de Nantes à Bordeaux sous la Deuxième République
Modèle réduit © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 2.3 Mo
Diligence Paris-Lyon 1775
Modèle réduit © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 1.9 Mo
Jouet ancien
Modèle réduit d’une malle-poste mail coach américaine : ligne New York Mail Mont Vernon © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 2 Mo
Malle-poste « coupé » avec son cabriolet dont le trajet était Paris-Strasbourg vers 1841
Modèle réduit © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés

JPEG - 1.2 Mo
Avion Boeing 737 Quick change de la S.A.E
Modèle réduit Permet de faire passer un avion cargo en avion à passagers en 45 minutes. © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 4.3 Mo
Paquebot-poste « La Guienne »
Modèle réduit © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 2.3 Mo
Latécoère Laté 28.3 Comte de la Vaulx, 1930-1939
Maquette avion Laté 28 A à flotteur hydravion transatlantique © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 2.7 Mo
Voiture hippomobile
En tôle peinte avec 4 personnages et 2 chevaux en carton bouilli 19e siècle © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 2.3 Mo
Jouet cabriolet avec cocher et cheval
19e siècle © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 2.1 Mo
Jouet mécanique Postillon et chevaux
19e siècle © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 1.3 Mo
Estafette royale et son aide de camp
Soldat de plomb 20e siècle début © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 810.1 ko
Penny Toy en tôle peinte
Interprétation libre de fourgon postal français des années 1940 © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 577.4 ko
Voiture postale en tôle
Jouet 1950 © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 1.7 Mo
Renault 4 CV des PTT
Modèle réduit Norev 1998 Date probable © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 2.5 Mo
Facteur des postes sur triporteur, vers 1940-1950
Modèle réduit © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés

10 Les médailles

Connaissez-vous le médailler du Musée de La Poste ? Voici quelques exemplaires de médailles issues des collections .

JPEG - 539 ko
C.P.F. 19 février 1935
Médaille Bronze © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 521.1 ko
République française/Liberté, Egalité, Fraternité
Médaille Bronze Bourdelle, Antoine 1915 © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 507.5 ko
Ville de Paris/Beaux Arts
MCMXLIII/Théodore R. Corbin © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 581.4 ko
Compagnie générale transaltique/E & I Pereire
Médaille Argent © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 497.2 ko
Exposition philatélique nationale
Lille 1933 Médaille Argent © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 495.4 ko
Exposition Timbres fiscaux 1912
Gilbert et Köhler Médaille Argent © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés

JPEG - 502.5 ko
Exposition philatélique nationale
Saint-Etienne 1950 Médaille Bronze © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 497.7 ko
Tananarive 5-13 mai 1962
Médaille Bronze © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 533 ko
Philatec Paris 1964
Médaille Vermeil © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 583.1 ko
Ajuntament de Barcelona
XXV aniversari del « Gabinet Postal » 1959-1984 Médaille Bronze © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 454 ko
Société française de timbrologie
Médaille Bronze © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 600.2 ko
Musée de la Poste Paris/23 mai au 22 juin 1980
Médaille Cuivre © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 506.2 ko
Médaille du XIIe Congrès de l’ U.P.U
Bourdelle, Antoine 1915 Médaille Bronze © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 480.8 ko
Arphila 75 Paris/Exposition philatélique
Médaille Bronze © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés
JPEG - 592.1 ko
Le Denis Papin, 7 décembre 1870
Pierre Delort Médaille Cuivre © Musée de La Poste, Paris/ Tous droits réservés