Afficher le menu Masquer le menu

Un diorama d’un « Caudron Simoun » présenté dans la salle de la poste aérienne

Consacrée à la poste aérienne, la salle 8 de L’Adresse Musée de La Poste s’enrichit très régulièrement de pièces rares, peu exposées ou prêtées. Durant tout le premier trimestre, un diorama d’un Caudron Simoun C630 de la Compagnie Air Bleu est ainsi présenté dans la vitrine des Trésors.

En 1935, Didier Daurat et Beppo de Massimi, deux anciens des lignes Latécoère, créent leur propre compagnie. Ils ont pour ambition de transporter le courrier de telle façon qu’une lettre déposée à Paris le matin puisse recevoir sa réponse le soir même. Autrement dit, à une vitesse presque équivalente à celle d’un télégramme. D’où le nom de la compagnie, Air Bleu, qui rappelle la couleur des télégrammes surnommés les « petits bleus ».

Pour y parvenir, il faut donc un avion rapide comme le Caudron Simoun, le premier capable d’atteindre les 300km/h. Il a été conçu en 1934 par Marcel Riffard, avec la collaboration de l’ingénieur Georges Oftinovsky. Autres avantages de cet appareil : son autonomie est de 4 heures et il peut transporter jusqu’à1250 kg. Ainsi les Caudron Simoun acheminèrent 45 millions de lettres en 2 ans, par tous les temps, et avec une très grande régularité. (ACC)

Légende :

Photographie du diorama

Don au musée de Mesdames Georges Libert et Victor Beaufol, épouses des pilotes du dernier équipage survivant de l’épopée Air Bleu.

Coll. L’Adresse Musée de La Poste/La Poste/ADAGP, Paris 2011 (2002.65.1).

Recevez les billets du blog par courriel :