Afficher le menu Masquer le menu

Un beau livre : Calamity Jane. Mémoires de l’Ouest

Calamity Jane est un personnage de légende, la figure de l’Ouest par excellence. Mais si beaucoup en connaissent la caricature, par les films, les feuilletons comme Deadwood ou la BD de Lucky Luke, il n’est pas si aisé de retracer le parcours de cette aventurière. Elle-même a confié à la fin de sa vie : « Un nommé Mulog me demande l’histoire de ma vie et tu aurais dû entendre les mensonges que je lui ai raconté. Le vieil abruti. Il a dit qu’il ferait de l’argent pour moi en les vendant… ». Cet album suit l’existence de cette femme pas comme les autres, qui a vécu au jour le jour souvent d’expédients et qui a traversé un monde qui lui-même vivait au jour le jour : la ruée vers l’or, la construction du chemin de fer, les guerres contre les Indiens. Une tranche de vie incroyable, une sorte de concentré de tous les éléments du Far-west cinématographique.

L’auteur, Grégory Monro, un passionné de Calamity Jane depuis l’enfance, a mis dix ans pour préparer ce livre. Il a réuni, grâce à de nombreux voyages aux États-Unis, une documentation exceptionnelle tant du point de vue des témoignages que de l’iconographie. On pourra découvrir ainsi la totalité des clichés de Calamity pris au cours de son existence, les maisons où elle a vécu, les saloons qu’elle fréquentait, les villes qu’elle a traversées, les photos de ses maris, des célébrités qui ont partagé sa vie, bandits, joueurs de poker, chercheurs d’or, ou de grands chefs indiens dont les noms ont marqué l’histoire (MAT).

Ouvrage par Grégory Monro, dirigé par Valérie Leplouhinec, édition Hoëbeke, 24 x32 cm, 30 euros.

Recevez les billets du blog par courriel :