Afficher le menu Masquer le menu

Réouverture du Musée de La Poste : le décor commence à être planté

JPEG - 52.8 ko
La façade classée du Musée de La Poste, totalement restaurée, a retrouvé tout son éclat.

La réouverture du Musée de La Poste n’est plus désormais qu’une question de mois.

Sur le théâtre des opérations, travaux, aménagements et installations se poursuivent sans relâche.

On n’en est pas encore à frapper les trois coups, c’est vrai. Mais quand même, le lever de rideau approche. Plus si doucement désormais, mais toujours sûrement.

D’abord, le bâtiment, ses structures, ses espaces sont achevés. Murs, cloisons, couloirs, escaliers, ascenseurs, baies vitrées sont posés. Les sols – résines, planchers… – aussi.

JPEG - 55.2 ko
Au rez-de-chaussée, l’entrée du public comme des « artistes » est quasi opérationnelle.

Le « totem », puits de lumière, vaste carrefour en trois dimensions du musée, est en place, comme déjà prêt à ravir les visiteurs, à les inciter – c’est sa vocation – à se rendre sur les différents plateaux, les lieux d’accueil, la boutique…

Et le décor commence à être planté. Les premières vitrines destinées à abriter les œuvres, pièces et documents des collections ont été installées. Les autres suivront dans les jours et semaines qui viennent.

A l’extérieur, la façade classée, totalement restaurée, a retrouvé son éclat. Au rez-de-chaussée, l’entrée du public comme des « artistes » est quasi opérationnelle : les larges devantures de verre laissent déjà entrevoir le hall d’accès du musée.

On n’en est pas encore à frapper les trois coups. Mais déjà le régisseur s’est saisi du « brigadier »…

Rodolphe Pays

Recevez les billets du blog par courriel :