Afficher le menu Masquer le menu

Quand un timbre célébrait le 20e anniversaire du transport aérien de nuit

L’Adresse Musée de La Poste présente en Trésor de la salle 8 le bon à tirer et le projet du timbre-poste qui célèbre le 20e anniversaire du transport aérien de nuit. Un timbre dessiné et gravé par Pierre Gandon, en 1959.

La postale de nuit (1945-2000) est la moins connue des quatre compagnies aériennes fondées en France pour acheminer le courrier. Plus modeste, elle marque cependant la continuité d’un service postal aérien. Tout commence en 1939, lorsque la première ligne aérienne de nuit est inaugurée entre Paris et Pau. Dès la fin de la guerre, le Ministère des PTT et la compagnie Air France s’associent pour créer La postale de nuit. Et le 26 octobre 1945, la première liaison de cette compagnie - Paris-Bordeaux-Toulouse-Pau -, est établie. Grâce à un nouveau système de guidage à vue, les avions de La postale de nuit peuvent atterrir même lorsque la visibilité est quasi nulle. Passer par tous les temps - brouillard, neige, vent, orage... - devient leur règle, ainsi leur devise « le droit d’aller voir » prend tout son sens. Très vite le service atteint une régularité extraordinaire de 99%, et, toutes les nuits c’est 35 000 à 40 000 Kg de courrier qui s’envolent. Son dernier vol de nuit fut celui du 14 au 15 janvier 2000.

(ACC)

Légende :

Bon à tirer approuvé le 18 juillet 1959 et imprimé à 2.5 millions d’exemplaires sur une feuille non-dentelée (inv 2011.0.34.82.)

Coll. L’Adresse Musée de La Poste/La Poste/ADAGP, Paris 2011

Recevez les billets du blog par courriel :