Afficher le menu Masquer le menu

Pierre Jullien publie un ouvrage sur le peintre, illustrateur et dessinateur de timbres Michel Granger

Dans son nouvel ouvrage, le journaliste spécialiste de philatélie Pierre Jullien raconte le parcours du peintre et dessinateur – notamment de timbres – Michel Granger.

Illustrations nombreuses de l’artiste à l’appui.

Créateur de timbres, dessinateur de presse, réalisateur de pochettes de disques, de couvertures de livres, sculpteur, designer de meubles… : Michel Granger est un artiste aux talents multiples.

JPEG - 32.6 ko
Projet de Michel Granger pour le timbre émis à l’occasion de la Fête du Timbre 2003.

En atteste la cinquantaine de croquis, de maquettes ou encore d’esquisses publiés dans un ouvrage qui vient de paraître.

Des travaux réunis sous les bannières « affectives » et permanentes de l’auteur, celles de la défense des Droits de l’homme et de la préservation de la Terre.

JPEG - 19.9 ko
Le timbre de la Fête du timbre 2003.

On y retrouve en particulier les essais préparatoires de Michel Granger pour certains de la quinzaine de timbres qu’il a dessinés (pour les Nations-Unies, la France, les Terres australes et antarctiques Françaises).

En préambule à cette galerie d’œuvres qui retrace une partie de la production de l’artiste, un long texte raconte le parcours initiatique et professionnel de Michel Granger.

« Michel Granger, dessiner la planète » , de Pierre Jullien (chez lemieux Editeur), 14 €.

En savoir plus sur Michel Granger

PNG - 97.5 ko
Croquis d’une série pour le journal Promesses, que Jean-Miche Jarre utilisera pour la pochette de son album Equinoxe.

Une biographie écrite par une des plumes de la philatélie Française. C’est en effet Pierre Jullien, le « Monsieur Timbres » du journal Le Monde, qui la signe (en même temps que l’ouvrage dont il est à l’origine).

On y apprend que Michel Granger, gamin de Roanne né après la guerre, dessinait déjà « tout petit ». Qu’il est très vite passé à la gouache, puis à la peinture à l’huile.

JPEG - 23.7 ko
Michel Granger dans son atelier.

Qu’il a ensuite pris des cours dans sa région et fait plus tard les Beaux-arts à Lyon (après avoir tout de même décroché un CAP de mécanicien-régleur de métier à tisser).

Michel Granger est alors monté à Paris. A exercé divers métiers (designer de meubles, dessinateur de presse pour des journaux, la télé… ).

Son premier timbre, il le dessinera pour les Nations-Unis.

C’était en 1991, une série de trois vignettes sur le thème de l’interdiction des armes chimiques.

D’autres suivront… Toujours sur les thèmes qui lui tiennent à cœur, les hommes et la Terre…

Rodolphe Pays

« Michel Granger, dessiner la planète » , de Pierre Jullien (chez lemieux Editeur), 14 €.

En savoir plus sur Michel Granger

Le blog de Pierre Jullien

Recevez les billets du blog par courriel :