Afficher le menu Masquer le menu

Moebius, auteur de timbres !

Le grand maître de la bande dessinée, Moebius, est mort ce samedi 10 mars à Paris des suites d’une longue maladie. Né le 8 mai 1938 à Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne), enfant, Jean Henri Gaston Giraud dit Moebius, passe ses journées à dessiner des cow-boys et des Indiens. Amoureux de westerns, il réussit à publier sa première histoire, « Les Aventures de Frank et Jérémie », dans la revue « Far West », à l’âge de 16 ans. Diplômé des Arts appliqués, il travaille pour les revues pour enfants : « Cœur vaillant » ou « Fripounet et Marisette ».

Plus tard, il est l’élève de Joseph Gillain, l’auteur de « Jerry Spring » et commence à publier des westerns dans Spirou. Il se fait alors remarquer par Jean-Michel Charlier, qui lui propose de dessiner les aventures du lieutenant Mike Steve Blueberry dans le journal « Pilote » dès 1962. Blueberry s’impose comme une grande saga western en BD. Moebius est également le premier à créer des bandes dessinées surréalistes, sans scénario, comme « Arzack » et il est également l’un des fondateurs de la maison d’édition « Les humanoïdes associés » puis du magazine « Métal Hurlant ».

Moebius est également auteur de deux timbres-poste. En 1988, La Poste lui confie la réalisation d’un timbre-poste faisant partie d’un carnet commémoratif de 12 figurines sur le thème de la communication, réalisé par plusieurs auteurs de bande dessinée, tous lauréats du grand prix du festival d’Angoulême. En mai 2006, il se voit confier la création d’un carnet de timbres sur le thème des vacances. (MN)

Moebius, maquette du timbre-poste « Communication » émis en carnet le 1er février 1988 © Coll. L’Adresse Musée de La Poste, Paris / La Poste / Tous droits réservés

Recevez les billets du blog par courriel :