Afficher le menu Masquer le menu

Le printemps du courrier...

Economique et moins « polluante »… La Lettre verte, émise début octobre par La Poste, additionne les avantages. Destinée aux particuliers comme aux entreprises, elle est distribuée en 48 heures et bénéficie d’un acheminement qui limite les émissions de dioxyde de carbone (jusqu’à moins 30%).

Le courrier affranchi de « Marianne verte » n’emprunte pas l’avion - à l’exception de celui à destination de la Corse et de l’outre-mer -, le moyen de transport le plus générateur de CO2. Cette nouvelle offre vise à garantir un niveau de fiabilité et de qualité de service élevé et s’inscrit dans l’optique de développement responsable menée depuis des années par La Poste. Les différentes « Marianne verte » destinées à l’affranchissement de la Lettre verte (0,57 € jusqu’à 20 g, 0,95 € jusqu’à 50 g, 1,40 € jusqu’à 100 g, 2,30 € pour 250 g) sont en vente à l’espace Timbres de l’Adresse Musée de La Poste.

Parallèlement à la Lettre verte, l’entreprise a également lancé un autre service innovant, la Lettre en ligne. Pour 0,99 €, celui-ci permet à l’expéditeur d’envoyer un courrier via internet (jusqu’à 19 h), lequel sera ensuite imprimé, mis sous pli et distribué par La Poste dès le lendemain. Là encore, le déploiement de ce service va dans le sens du développement responsable prôné par La Poste : l’acheminement de la Lettre en ligne n’étant plus terrestre, mais électronique. (RP)

Recevez les billets du blog par courriel :