Afficher le menu Masquer le menu

Le 25 janvier 1961, à 18h40 à la télévision française…

Le mercredi 25 janvier 1961, de 18h40 à 19h00, est diffusée en noir et blanc sur les antennes de la Radio télévision française (RTF) la première émission Télé-Philatélie produite par Jacqueline Caurat et son mari Jacques Mancier. La comédienne et présentatrice Jacqueline Caurat interview l’artiste Jean Cocteau dans son atelier. Les téléspectateurs regardent Cocteau dessiner sa Marianne sur une porte vitrée avec le rouge à lèvres de l’animatrice. Dans cette même émission, le ministre des PTT, Michel Maurice-Bokanowski, dévoile pour la première fois le programme philatélique de l’année 1961. Ce premier numéro est un succès qui va durer 22 ans.

Unique dans l’histoire de la télévision française et étrangère, ce magazine spécialisé va se développer jusqu’en 1983. Cette chronique philatélique, d’une durée d’une demi-heure est d’abord diffusée tous les quinze jours le vendredi à 18 h 30 sur la chaîne nationale et devient mensuelle à partir de 1970. De 1974 à 1983, l’émission philatélique passe le samedi sur les antennes de la nouvelle société TF1 avec un nouveau titre Philatélie-Club. L’équipe du magazine est très réduite, les moyens pour concevoir l’émission sont faibles. Le contenu est éclectique : études, histoire postale, thématiques, comptes rendus d’expositions philatéliques internationales, grandes ventes, visites de musées postaux étrangers, entretiens avec des personnalités du monde philatélique, politique, scientifique et artistique. À partir de 1975, l’émission est diffusée en couleurs. Le 17 janvier 1981, le magazine fête ses 20 ans par une émission rétrospective. Après le départ volontaire des producteurs en avril 1983, l’émission s’arrête. Aujourd’hui personne n’a repris le flambeau (PR).

Jean Cocteau à Saint-Jean Cap Ferrat dessine sa « Marianne » avec le rouge à lèvres de Jacqueline Caurat sur une porte vitrée. Un des reportages de la première émission de Télé-Philatélie, 1961 © Coll. J. Caurat, DR.

Recevez les billets du blog par courriel :