Afficher le menu Masquer le menu

La collection de tenues de facteurs s’enrichit …

L’Adresse Musée de La Poste vient de faire l’acquisition d’une blouse de facteur rural français datée du tout début du XXe siècle.

Elle comporte trois boutons dorés marqués « Postes et télégraphes » sur le devant et un à chaque manche. Le Musée en possédait déjà quelques exemplaires mais pas dans un tel état de fraîcheur et de conservation. En effet, elle semble ne jamais avoir été portée. Vendue par la petite fille d’un facteur qui effectuait sa tournée quotidienne en Seine-et-Marne dans le secteur de Mormant-La Ferté-Gaucher, cette blouse, qui est en fait, une « biaude » de paysan, est un vêtement de travail très répandu dans les campagnes françaises à cette époque et au XIXe siècle. Elle a été adoptée par l’administration des postes de Louis-Philippe en 1835, soit cinq ans après la création du corps des facteurs du « Service rural ». Elle ne faisait qu’officialiser une tenue que les facteurs, souvent de petite condition, portaient de toute façon. L’administration va donc lui ajouter un col « écarlate », des boutons marqués « Service rural », plus tard « Postes et Télégraphes » et une ceinture de cuir noir. Avant cela, seul l’écusson marqué « Direction générale des postes » et le portefeuille de cuir noir permettaient à la population d’identifier (difficilement) son facteur. Ainsi, cette tenue sera utilisée, à quelques petites adaptations près, pendant près de 80 ans.

Blouse de facteur rural français, vers 1900 © L’Adresse Musée de La Poste, Paris / La Poste.

Recevez les billets du blog par courriel :