Afficher le menu Masquer le menu

Jean-Louis Foulquier… et La Poste vue par… l’école Camondo

Élèves de seconde dans un lycée de l’est parisien, elles étaient venues à l’initiative de leur professeur d’arts plastiques voir l’expo Jean-Louis Foulquier, Gueules de nuit. « On a aimé ses tableaux, leurs couleurs leur ambiance, raconte Chloé, mais on a également eu l’occasion de passer dans une salle où sont présentés des travaux réalisés par des élèves de l’école Camondo, ça aussi c’était super ». Clémence a elle aussi été conquise par cette autre expo : « Ils ont travaillé sur l’écriture contemporaine, celle que l’on pratique tous les jours sur internet et sur nos portables, détaille-t-elle, il y a une traduction en langue sms d’une lettre d’Arthur Rimbaud, des explications sur les émoticônes, c’est plein de recherche, c’est vraiment bien. » Pour profiter de cette présentation, il ne faut plus tarder, c’est jusqu’au 10 avril. Et Jean-Louis Foulquier jusqu’au 15 mai.

Camondo lors du vernissage © Photo L. Albaret, L’Adresse Musée de La Poste, Paris / La Poste

Recevez les billets du blog par courriel :