Afficher le menu Masquer le menu

Des sourires « plonkés » dans le musée

Copyright Plonk et Replonk

Un brin d’humour, une dose d’absurde, un zest de burlesque… : les collections de l’Adresse Musée de La Poste vont s’enrichir d’ici quelques semaines de pièces nouvelles délibérément drôles et décalées. Une recette Suisse…

Des caricatures de passagers de malle-poste, des gravures de facteurs en mauvaise posture, des dépêches télégraphiques pompeuses et désuètes, des timbres humoristiques… Les collections de l’Adresse Musée de La Poste possèdent leur lot d’objets propres à déclencher sourires et même franche hilarité. Fin janvier, elles s’enrichiront encore de pièces engendrant la bonne humeur. Une intrusion burlesque perpétrée par un collectif d’artistes et éditeurs Suisse baptisé du nom déjà évocateur de Plonk et Replonk.

« On avait déjà introduit des éléments décalés dans des musées en Suisse, racontent Jacques et Hubert Froidevaux, les deux frères fondateurs du collectif, pour celui de La Poste, on se prépare à faire la même chose en s’insérant à notre façon dans ce qui est déjà en place ». Chacune des 11 salles des collections permanentes se verra ainsi doter d’un nouvel objet et de trois images (photo, gravure… ). Parmi les pièces les plus spectaculaires nées de l’imagination jamais mise en défaut des frères Froidevaux figurera par exemple une roue de secours de malle-poste… carrée… Et bien d’autres surprises à découvrir prochainement. Des touches d’humour qui apparaîtront aux visiteurs comme des respirations et ne troubleront en rien la « lecture » traditionnelle du parcours historique. De l’histoire et de la détente. Plonk et Replonk

Plonk et Replonk, dans les collections de l’Adresse Musée de La Poste, à partir du 26 janvier.

Recevez les billets du blog par courriel :