Afficher le menu Masquer le menu

Des ateliers autour de la gravure des timbres-poste

Depuis plusieurs années, l’Adresse Musée de La Poste, accueille dans une de ses salles (salle 10), pour des occasions aussi diverses que « la Nuit des musées », les « Journées européennes du Patrimoine » ou encore les soirées Facebook, un artiste venu présenter au public une des techniques de fabrication des timbres-poste : la gravure en taille-douce. Après la visite pour « la Nuit des musées » de l’artiste Yves Beaujard, auteur du dernier timbre-poste d’usage courant à l’effigie de la Marianne, le Musée accueille durant ce week-end des « Journées européennes du Patrimoine » (les 17 et 18 septembre), le graveur Pierre Albuisson. Ce dernier, anciennement professeur à l’Ecole des Beaux-Arts de Mâcon est, à deux reprises, en 1979 et 1986, nommé Meilleur Ouvrier de France en gravure au burin, sur cuivre et acier. Son premier timbre-poste est : « Pierre Curie-Découverte de la radioactivité » pour la République du Mali (1981). Puis vient, en 1984, sa première figurine pour la France : le « Palais idéal du Facteur Cheval ». Aujourd’hui, président de l’association « Art du Timbre Gravé », Pierre Albuisson est un ardent défenseur de la gravure. Les ateliers mis en place par le musée, permettent des moments privilégiés avec le graveur, qui vient partager sa passion et expliquer, dans cette salle dédiée à la fabrication des timbres-poste, la taille-douce, technique âgée de plus de cinq cents ans. (MN)

© Photo l’Adresse Musée de La Poste, Paris, DR

Recevez les billets du blog par courriel :