Afficher le menu Masquer le menu

« De si belles choses dans de si bonnes conditions »...

Gleizes-Metzinger. Du cubisme et après, la nouvelle exposition de l’Adresse Musée de La Poste, a ouvert ses portes aujourd’hui. Si l’on en croit ses premiers visiteurs, elle pourrait rencontrer le même succès que celle qui réunissait il y a deux ans les oeuvres des artistes cotoyés par Louis Aragon. Témoignages...

« C’est rare de voir de si belles choses dans de si bonnes conditions ». Ce tout premier message de visiteur déposé sur le Livre d’or de l’exposition Gleizes-Metzinger. Du cubisme et après donne le ton. Lancé aujourd’hui, l’accrochage semble en effet déjà rencontrer son public. « Les oeuvres sont remarquables, celles de Gleizes et Metzinger comme celles des autres cubistes également exposés, apprécie ainsi un couple de Clermont-Ferrand venu passer quelques jours à Paris, et les explications qui les accompagnent resituent bien le contexte et l’évolution du mouvement cubiste ». Deux jeunes professeurs des écoles confirment : « Nous n’étions jamais venues dans ce musée, et c’est une première réussie, racontent-elles, cette présentation est très belle et aussi très pédagogique, elle devrait intéresser nos élèves lors d’une prochaine visite déjà programmée ». De nouveaux témoignages à ajouter au Livre d’or... (RP)

« Gleizes-Metzinger. Du cubisme et après », jusqu’au 22 septembre, galerie du Messager, l’Adresse Musée de La Poste, 34 Bd de Vaugirard, Paris 15e.

Recevez les billets du blog par courriel :