Afficher le menu Masquer le menu

Avec beaucoup d’attention, chantier en cours à l’Adresse Musée de La Poste

Conserver, restaurer, étudier les collections : trois missions au cœur du travail de l’équipe de L’Adresse Musée de La Poste. Elles s’illustrent aujourd’hui avec le nouveau « chantier des collections » récemment entrepris au musée.

Matériel d’écriture, jouets, maquettes, objets publicitaires, matériel professionnel… Plus de 2 300 petits objets conservés au sein des réserves de l’Adresse Musée de La Poste bénéficient actuellement et pour plusieurs mois encore de soins tout particuliers. Depuis quelques semaines en effet, ces objets sont prélevés de leurs réserves puis transportés vers une chaîne de traitement. Ils passent alors, un à un, dans les différents ateliers mis en place : identification, description, constat d’état, prise de mesures, dépoussiérage, marquage, photographie et conditionnement. Toutes les informations recueillies lors de ces différentes étapes sont enregistrées dans une base de données informatisée. Enfin, certains objets nécessitant des traitements plus spécifiques sont isolés pour être pris en charge par des restaurateurs spécialisés.

L’originalité de ce chantier réside d’une part dans la grande diversité des objets. Chaque pièce a une fonction bien définie et une histoire propre qu’il s’agit de reconstituer. D’autre part, les matériaux constitutifs de ces objets sont tout aussi variés que leurs natures : bois, carton, pierre, verre, céramique, plastique, cuir, textile, métal… Chaque matériau réagit de manière différente aux risques de dégradations les plus fréquents, tels que l’humidité, l’acidité, la température ou l’adhérence, et nécessite en conséquence un traitement et un conditionnement particuliers. Avec ce nouveau chantier, l’Adresse Musée de La Poste mène une fois de plus l’enquête et « chouchoute » ses collections. (ASG)

Légende : Réalisation du marquage d’un objet du chantier/L’Adresse Musée de La Poste, Paris, DR.

Collections de l’Adresse Musée de La Poste, 34 Bd de Vaugirard, Paris 15e.

Recevez les billets du blog par courriel :