Afficher le menu Masquer le menu

Ask a curator : bilan des questions pour le Musée

L’opération Ask a curator organisée le 1er septembre 2010 a porté ses fruits, a fait encore parler des musées... et de l’Adresse Musée de La Poste, un des sept musées français sur les quelques 300 qui ont participé à l’événement. L’équipe renforcée du musée a répondu à une vingtaine de questions durant cette journée, des plus classiques ou plus improbables. Toutes les réponses - en moins de 140 signes ! - ont été données par le département du Patrimoine et les historiens du musée, elles ont demandé pour certaines des recherches un peu plus poussées - notamment au sujet des cécogrammes, dont on reparlera sur ce blog.

Une opération réussie qui entretient les échanges entre les musées et leur public. A poursuivre... chaque jour !

Quelques exemples de questions... et de réponses :

Q : L’humour a-t-il sa place dans les musées ?

R : Oui, l’humour a sa place dans un musée ! Par la caricature, les jeux interactifs. Il faut savoir surprendre !

Q : Avez-vous des pièces uniques dans les collections postales ?

R : Oui ! Nous avons par exemple une feuille complète du premier timbre-poste français (1er janvier 1849)

Q : Assurez-vous la conservation des docs numériques de La Poste : notes chartées, MonTimbrenLigne, maquettes ?

R : Maquettes et collectors officiels, oui. Les documents numériques sont versés au Service National des Archives.

Q : Au sujet des maquettes du TVP Briat, 2 poinçons virtuels : celui des carnets DAB (TD numérique) + celui des PAP ?

R : Pour les TVP Briat, nous avons uniquement deux poinçons du YT 2806 TVP Briat, dont un non-émis (consultables).

Q : Comment distinguez-vous entre le patrimoine d’État et celui de La Poste. Un cachet différent ? Inventaire ?

R : Entre patrimoine de l’État et patrimoine de La Poste, le numéro d’inventaire est différent.

Q : Vos pièces préférées philatélique ou postales ?

R : La pièce préférée de Patrick, chargé de conservation : un postillon, étude attribuée à Rosa Bonheur (fin XIXe).

Recevez les billets du blog par courriel :