Afficher le menu Masquer le menu

Aragon et l’art moderne : c’est lancé !

L’Adresse Musée de La Poste crée l’événement à Paris avec l’exposition « Aragon et l’art moderne » du 14 avril au 19 septembre 2010. Seront présentés les peintures, dessins, collages et sculptures de plus de 40 artistes sur lesquels Aragon a expressément écrit : Signac, Pirosmani, Matisse, Marquet,Picasso, Braque, Léger, Gris, Duchamp, Chagall, Klee, Arp, Man Ray, De Chirico, Ernst, Masson, Malkine… et de plus jeunes artistes tels Titus-Carmel, Le Yaouanc, et Moninot encouragés par Aragon dès leur première exposition. Les oeuvres sont illustrées par les réflexions les plus percutantes de l’écrivain, et accompagnées de livres et de documents de l’époque.

La littérature et l’art sont, pour Aragon, imbriqués et portent en eux la même interrogation : la mise en question de l’homme et du monde et, par là même, des langages verbal et pictural. Pour Aragon, les objets sont des mots et les mots des matériaux de construction. La rencontre de l’auteur avec des peintres majeurs a été fondamentale. L’exposition « Aragon et l’art moderne » au parcours chronologique présente une quarantaine d’artistes et s’articule autour de trois grandes périodes : des années 20 à la peinture au défi (1930) : cubisme, dadaïsme, surréalisme ; de 1930 à 1952 : les réalismes socialistes français et soviétique ; de 1953 à sa mort : les anciens amis et la découverte de nouveaux artistes. Au coeur de l’exposition, une place est faite à une évocation de l’appartement de la rue de Varenne, avec la possibilité d’écouter les entretiens d’Aragon et de Francis Crémieux et des poèmes d’Aragon interprétés par Jean Ferrat et Marc Ogeret.

6e numéro de la collection « un timbre-un artiste », le catalogue est coédité par l’École nationale supérieure des beaux arts : préface de Pierre Daix, textes et entretiens de Josette Rasle avec Jean Ristat et avec Sarah Wilson (prix : 20 €, à la Boutique de l’Adresse Musée de La Poste).

Recevez les billets du blog par courriel :